Activités socioculturelles

Les champs de la culture

Chaque mois de juillet, pendant deux semaines, de nombreuses activités culturelles et artistiques sont proposées sur le site du Musée national de Port-Royal des Champs, activités prioritairement adressées aux jeunes résidant dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et à leurs familles.

Découverte de ce site remarquable, ateliers créatifs, spectacles théâtraux ou musicaux, …, sont proposés à tous.

Thumbnail

L’action Les Champs de la Culture a pour objectifs de favoriser l’ouverture à différents domaines culturels ainsi qu’à la découverte de la biodiversité de la vallée de Chevreuse.

Elle a pour théâtre d’expression le site de Port-Royal des Champs situé sur la commune champêtre de Magny-les-Hameaux. Le Musée national de Port-Royal des Champs, l’Association Pour le Rayonnement de Port-Royal des Champs, ainsi que les Ruchers de Port-Royal sont partenaires de cette action qui se déroule chaque année à l’occasion des vacances de printemps et d’automne.

Les Champs de la Culture s’adressent prioritairement aux jeunes et aux familles résidant dans les quartiers « Politique de la Ville » de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

De nombreux ateliers et débats permettent de conjuguer éveil culturel et vivre ensemble…

Thumbnail

Quelques ateliers, au gré des balades

Le lieu du théâtre

Partant à la découverte des fables de Jean de La Fontaine, dont certaines parlent de solidarité et de tolérance entre des animaux que tout semble opposer, cet atelier conduit chaque enfant sur les sillons de la gravure.

Les participants peuvent donner vie à un personnage de leur choix tout en découvrant la technique de la gravure sur cire, récoltée au rucher pédagogique de Port-Royal des Champs. Deux pôles d’expérimentation sont proposés :

  • Gravure sur cire à l’aide d’outils en bois et de gouges,
  • Peinture  » A La tempera  » au jaune d’œuf et aux pigments naturels.

Chacun des participants pouvant ensuite repartir avec l’œuvre réalisée.

Thumbnail

Le lieu de la poterie

Thumbnail

Disposées près du jardin des Simples, plusieurs ruches se dressent. On y observe en été, la folle activité des abeilles.

Le temps de cet atelier, les enfants, revêtus de leurs tenues d’apiculteur, peuvent approcher au plus près le monde des abeilles, en découvrir ses secrets. Dans le laboratoire situé à proximité, ils sont invités à découvrir l’ensemble des éléments de la ruche ainsi que tous les outils de l’apiculteur.

Le lieu de l’art pictural

L’atelier poterie, pour illustrer le thème de la solidarité et du lien fraternel, propose par exemple la réalisation de mains en argile.

La main aide et permet le savoir-faire. Elle symbolise aussi le contact à l’autre et nous relie les uns aux autres. La main nous guide et permet de prendre, de dessiner, de caresser, de ressentir, de manier… c’est un vrai couteau suisse.

Chaque jeune participant est invité à réaliser une main, dans une attitude choisie, puis a conserver sa précieuse œuvre d’argile à l’issue de la séance.

Thumbnail

Le lieu de l’expression musicale

Thumbnail

Après une mise en route collective l’atelier théâtre propose un parcours jalonné d’expérimentations ludiques, de découvertes et d’échanges autour de plusieurs axes :

  • L’expression (les mots, la voix, le corps, le regard…),
  • L’identification et la régulation des émotions fondamentales,
  • La perception ; la relation à l’autre.

À l’issue de l’atelier, les jeunes participants auront pu identifier comment se transmet un message, lorsque l’on communique avec l’autre. Ils auront été sensibilisés à l’importance du savoir émettre (dire) et du savoir recevoir (écouter) sur la « bonne longueur d’onde », pour le maintien d’un lien de qualité, quelle que soit la distance d’interaction sociale.

Le lieu du tir à l’arc

Au XVIIème siècle, alors que l’abbaye de Port-Royal-des-Champs offre l’hospitalité aux nécessiteux, nous voici dans le réfectoire, à l’heure du souper. Deux personnages sont attablés. L’un est d’origine modeste, l’autre un noble déshérité. Indisposés par les manières de l’autre, nos deux convives malgré eux ne vont pas tarder à s’affronter.

Le plan de table virant en plan de bataille, ils vont se livrer un combat épique et loufoque, au cours duquel tous les coups (de louche) sont permis !

Pourtant, une découverte imprévue va soudain leur ouvrir les yeux et changer la vision qu’ils avaient l’un de l’autre, vision un peu trop liée aux apparences…

Cuisinée avec les ingrédients pétillants de la farce baroque, cette fable joyeuse est discrètement saupoudrée de saveurs et valeurs variées : l’hospitalité, l’entraide, l’acceptation de la différence, le piège des préjugés, la tolérance, le bien-vivre ensemble.

Thumbnail

Le lieu de l’histoire au fil du temps

Thumbnail

Au XVIIème siècle, alors que l’abbaye de Port-Royal-des-Champs offre l’hospitalité aux nécessiteux, nous voici dans le réfectoire, à l’heure du souper. Deux personnages sont attablés. L’un est d’origine modeste, l’autre un noble déshérité. Indisposés par les manières de l’autre, nos deux convives malgré eux ne vont pas tarder à s’affronter.

Le plan de table virant en plan de bataille, ils vont se livrer un combat épique et loufoque, au cours duquel tous les coups (de louche) sont permis !

Pourtant, une découverte imprévue va soudain leur ouvrir les yeux et changer la vision qu’ils avaient l’un de l’autre, vision un peu trop liée aux apparences…

Cuisinée avec les ingrédients pétillants de la farce baroque, cette fable joyeuse est discrètement saupoudrée de saveurs et valeurs variées : l’hospitalité, l’entraide, l’acceptation de la différence, le piège des préjugés, la tolérance, le bien-vivre ensemble.

Le lieu des secrets de Chevreuse

Au XVIIème siècle, alors que l’abbaye de Port-Royal-des-Champs offre l’hospitalité aux nécessiteux, nous voici dans le réfectoire, à l’heure du souper. Deux personnages sont attablés. L’un est d’origine modeste, l’autre un noble déshérité. Indisposés par les manières de l’autre, nos deux convives malgré eux ne vont pas tarder à s’affronter.

Le plan de table virant en plan de bataille, ils vont se livrer un combat épique et loufoque, au cours duquel tous les coups (de louche) sont permis !

Pourtant, une découverte imprévue va soudain leur ouvrir les yeux et changer la vision qu’ils avaient l’un de l’autre, vision un peu trop liée aux apparences…

Cuisinée avec les ingrédients pétillants de la farce baroque, cette fable joyeuse est discrètement saupoudrée de saveurs et valeurs variées : l’hospitalité, l’entraide, l’acceptation de la différence, le piège des préjugés, la tolérance, le bien-vivre ensemble.

Thumbnail